web analytics

Les bienfaits du massage thérapeutique

photo par Jonathan Léger Raymond

La massothérapie a bien évolué ces dernières années ! Même si elle n’est pas encore une profession reconnue au Québec, elle est une branche dynamique des médecines alternatives. Entre autres, grâce aux efforts de la FQM, la plus grande association de massothérapeutes accrédités aux Québec, qui fait un travail remarquable tant pour ses membres que pour la population, la profession est de plus en plus respectée par le public ainsi que les autres professionnels de la santé.

Massothérapie : plus que de la détente !

Aujourd’hui, quand on va voir un massothérapeute, c’est un professionnel de la santé qui nous reçoit, avec toutes les compétences pour accueillir notre vécu du moment, déterminer notre besoin pour la séance, ainsi que vérifier s’il y a quoique ce soit dans notre état de santé qui pourrait contre-indiquer le massage.

Le massage contribue à réduire le stress, à prévenir la maladie et à améliorer l’état de santé global. On a ainsi observé que les massages peuvent avoir des effets positifs sur* :

La structure et la posture du corps :

  • soulage les maux de dos
  • aide à relâcher les tensions et augmente la souplesse
  • améliore la mobilité articulaire
  • favorise une plus grande amplitude des mouvements

Le fonctionnement de tout l’organisme :

  • diminue le stress
  • soulage la douleur
  • améliore le sommeil
  • réduit la pression artérielle
  • augmente la capacité respiratoire
  • améliore la digestion et réduit la constipation
  • améliore la circulation sanguine et lymphatique, ce qui entraîne une meilleure oxygénation et une meilleure élimination des toxines
  • améliore la santé de la peau
  • améliore les fonctions immunitaires

Les plans sensoriel et psychomoteur :

  • améliore la conscience corporelle
  • éveille le sens du toucher et aiguise les perceptions
  • favorise une meilleure vitalité

Les plans psychologique et émotionnel :

  • accroît la conscience de ses émotions
  • augmente l’estime de soi
  • contribue à l’ouverture d’esprit et à la résistance au stress
  • réduit l’anxiété et la dépression

*Contenu inspiré et adapté d’un article du site de la FQM

Dans le cas des approches énergétiques telles que le shiatsu, qui travaille sur des trajets énergétiques comme en acupuncture, il y a en plus une action directe sur les organes, ce qui nous permet de traiter certains désordres mineurs associés à ceux-ci et d’avoir une action bénéfique sur l’équilibre de tout l’organisme. Consultez l’article sur le shiatsu pour en savoir plus.
photo par Jonathan Léger Raymond

En somme, contrairement à la médication, la massothérapie a des effets secondaires très positifs ! Il est toutefois important de mentionner que, dans certains cas, des sensations inconfortables, principalement liées à la libération d’émotions logées dans le corps, peuvent se produire suite au massage : celles-ci disparaîtront en général rapidement, pour laisser ensuite place à une sensation d’apaisement. Les chercheurs font d’ailleurs le parallèle entre les effets neuroendocrinologiques bénéfiques du massage à ceux déjà observés chez les personnes qui pratiquent le yoga*. Voilà de bonnes raisons d’inscrire un massage régulièrement à son agenda !

* Pour plus d’informations, voir l’article de Pierre Lefrançois “Les effets du massage suédois”, sur le site passeport santé.